Du 5 avril au 27 mai 2018, la maison des arts, centre d’art contemporain de malakoff, met à l’honneur Laura Huertas Millán, artiste franco-colombienne, lauréate du prix du conseil départemental des Hauts-de-Seine, 62e salon de Montrouge 2017 et du Grand Prix de la Biennale Jeune Création 2017. Cinéaste, artiste et chercheuse, Laura Huertas Millán s’intéresse aux sources et représentations de l’Histoire altérée par l’empreinte coloniale. Issus d’enquêtes de terrain et de recherches documentaires, ses films « mettent en contact » des images et récits d’identités différentes (politiques, historiques ou personnels), libérant ainsi la lecture codée que l’on pourrait en avoir. Intitulée the spring song. le chant du printemps, cette exposition propose un parcours pensé autour de quatre oeuvre filmiques sélectionnées par l’artiste - La libertad; Le labyrinthe; jeny303 et Speech - au sein desquelles fiction et réalité s’entremêlent.

laura huertas millán

Laura Huertas Millán est née à Bogota en 1983, elle vit et travaille en France depuis 2001.
Artiste et cinéaste franco-colombienne, elle développe depuis plusieurs année sune oeuvre combinant cinéma, ethnographie et fiction. Ses œuvres ont circulé dans des festivals internationaux. Depuis 2002, ses recherches se veulent originaires, généalogiques. Reposant sur une enquête historique savante impliquant un travail d’archives, elle sous-tendra une position d’artiste, entre posture politique et définition intime, afin de cerner l’éclosion d’une identité métisse et son épanouissement.

site de l'auteur

Retour haut de page