un regard sur la scène contemporaine syrienne

commissaires : Paula Aisemberg, Dunia Al-Dahan et Véronique Bouruet Aubertot, pour le Collectif Portes Ouvertes sur l’art contemporain syrien.

Clin d’oeil poétique au film d’Abbas Kiarostami de 1987, « Où est la maison de mon ami ? » aborde la question de la perte et de l’exil forcé mais aussi de la reconstruction, entre souvenirs, rêves et cauchemars. Maison perdue, maison détruite, maison rêvée, maison ré inventée… chacun des artistes avec son histoire, ses fractures et son humour, sa poésie et sa révolte, fait émerger un monde vibrant et sensible qui nous dit autre chose de la réalité. Installations, vidéos, photographies, peintures, dessins, sculptures… leurs oeuvres viennent symboliser, à la maison des arts, centre d’art contemporain de malakoff, l’intérieur d’une maison faite de silences et de fracas, de douleur et de douceur, d’interpellations et d’invitation au rêve. La maison est ce qui nous protège, l’ami celui qui accompagne, qui console. L’art ce qui permet de sublimer l’expérience.

Retour haut de page