émeline jaret

Présentation

Émeline Jaret est enseignante-chercheuse, Maîtresse de Conférences en histoire de l’art contemporain au département d’arts plastiques de l’université Rennes 2, rattachée au PTAC (EA 7472 – Pratiques et Théories de l’Art Contemporain). Depuis plusieurs années, elle développe une expérience de terrain, tendant à combiner recherche théorique et impliquée, sous la forme d’une recherche en actes et en collaboration avec des chercheur·euse·s, artistes et acteur·rice·s du monde de l’art. Après plusieurs expériences pour la DRAC Île-de-France, puis TRAM, réseau d’art contemporain Paris/Île-de-France, elle a été chargée de projets hors les murs et de la supérette (résidence pour collectif d’artistes), pour la maison des arts, centre d’art contemporain de Malakoff. Elle y a notamment accompagné le collectif W (Pantin) dans leur projet d’artothèque expérimentale, de juillet 2020 à février 2021. Depuis octobre 2020, elle est en charge, avec Isabelle Mayaud (sociologue), de la phase 3 du Schéma d’orientation pour les arts visuels – SODAVI Île-de-France. Émeline Jaret poursuit actuellement un projet de recherche centré sur le processus créatif et la notion d’auteur (statut, figure, posture), à travers une critique génétique enrichie par l’apport des sciences du langage et des sciences sociales. Observant l’articulation entre pratique et théorie, individuel et collectif, esthétique et politique, elle s’intéresse plus généralement aux pratiques artistiques élargissant la définition du conceptualisme des années 1970-1980 jusqu’à leur prolongement dans la création actuelle. Par la prise en compte des paramètres structurels et des conditions de travail des artistes, ce projet s’intéresse à la mouvance actuelle de redéfinition de la figure de l’artiste en travailleur et de ses impacts sur la définition de l’œuvre. Son point de départ est l’étude historique du Onze rue Clavel à Paris, communauté d’artistes formée autour de Claude Rutault au tournant des années 1970 et 1980. Il bénéficie d’une bourse de soutien à la recherche en théorie et critique d’art du Centre national d’arts plastiques (CNAP). Émeline Jaret a réalisé plusieurs expositions et publie régulièrement dans des revues, catalogues et ouvrages collectifs. Elle a co-dirigé « L’artiste-théoricien » (2015) et « Ce que fait le concept à l’œuvre » (2018) pour Marges, revue d’art contemporain (Presses universitaires de Vincennes). Sa thèse sur l’œuvre de Philippe Thomas est à paraître aux Presses universitaires de Rennes. La liste de ses travaux est consultable sur sa page personnelle : https://perso.univ-rennes2.fr/emeline.jaret.

Retour haut de page