exposition collective le houloc
avec césar bardoux, ulysse bordarias, melissa boucher, marta budkiewicz, camille le chatelier, hugo ferretto, flavie l.t, jean claracq, célia coëtte, mathilde geldhof, audrey matt aubert, mikaël monchicourt, lenny rébéré, mathieu roquigny, lise stoufflet, raphaël tiberghien, romain vicari

  • vernissage le 22 janvier de 16 h à 20 h 


A partir de janvier 2022, le Houloc est invité à investir le site de la maison des arts. Le centre d’art poursuit ainsi le travail d’observation en lien avec la pratique des collectifs, porté depuis 2010. Le Houloc regroupe des artistes qui a priori n’ont pas pour usage de penser une œuvre commune mais qui tentent ici l’expérience. Le titre de leur projet Partir du lieu dévoile une complicité qu’iels nous proposent, entre leur lieu de travail partagé situé à Aubervilliers et les espaces d’exposition qu’iels s’apprêtent à investir à Malakoff. Subtilement d’ailleurs, ce message nous invite à comprendre la nécessité, dans la vie d’un·e artiste, d’un endroit pour penser et produire. L’exposition co-écrite à plusieurs mains propose un rythme de contenus évolutif. Tous les 15 jours, quatre ou cinq d’entre eux·elles utiliseront le lieu comme un temps d’atelier. Les publics auront la possibilité de voir les œuvres se « faire » et pourront suivre la construction collective de l’exposition à travers la présence des artistes sur place. L’aventure proposée par le Houloc accompagne ce qui traverse la saison, elle y dévoile les savoir-faire multiples, les compétences des artistes et ouvre la fabrication aux publics.

 

« […] Le point de départ de notre proposition réside dans les murs et dans l’histoire de la maison
des arts de Malakoff. Chacun des artistes qui composent Le Houloc va s’emparer de ce lieu d’accueil
et lui répondre à travers son langage plastique propre. […]. Toujours en mouvement,
l’exposition ne verra sa forme se fixer qu’aux termes de l’occupation de l’espace du centre
d’art, à l’issue de ce temps où chacun aura exprimé et mis en forme la sensation provoquée
par ce que les précédents auront laissé dans l’enceinte de ses murs. […] Accessible aux visiteurs
à chaque instant, cette exposition, constamment en train de se faire, propose de suivre un processus
et de faire du lieu d’exposition un espace de dialogue entre les artistes, leurs œuvres et le public. »

Le Houloc

°°°

Le Houloc a été créé en 2016 par un ensemble d’artistes émergents, désireux de travailler ensemble, de partager recherches et savoirs et de mettre en commun leurs ressources. Installée dans une ancienne menuiserie d’Aubervilliers, l’association regroupe 19 artistes poursuivant chacun·e des pratiques singulières, allant de la sculpture à la photographie en passant par la peinture, l’écriture, ou encore l’installation et la vidéo.


Le pass sanitaire sera requis, selon les décisions gouvernementales en vigueur.

audrey matt-aubert

Née au Blanc-Mesnil.Vit aux Lilas et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Née en 1990, Audrey Matt Aubert est diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2015 et est représentée par la Galerie Isabelle Gounod à Paris. La pratique artistique d’Audrey Matt Aubert s’articule essentiellement autour d’une réflexion sur le paysage et l’architecture. Dans les décors désertiques qu’elle représente par le dessin ou la peinture, seuls d’étranges bâtiments et sculptures s’élèvent. Elle a participé au prix de peinture de Novembre à Vitry (2019), à une exposition collective à l’espace Emerige - Voltaire et a reçu une bourse Pacte de la Maréchalerie - centre d’art de Versailles. Elle a également réalisé plusieurs résidences artistiques en France et à l’étranger : la Drawing Factory à Paris, la Plop Residency à Londres (GB), Nissi 18 sur l’île de Spetses (GR), et la Résidence Perspective au Lac Lugu (CN).

site de l'auteure

camille le chatelier

Née à Paris. Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris en 2014, elle entre en post diplôme à l’ENSA Limoges en 2015. Cette formation la conduit à une résidence au JCI – Jingdezhen Ceramic Institut (Chine). Membre fondateur de l’atelier le Houloc et membre actif du collectif des Fondeurs de Roue, elle travaille actuellement au développement d’une marque d’objets en porcelaine, directement issus de sa pratique. Son travail a été exposé à Paris, à Saint-Ouen, à Limoges et en Chine et fait partie de diverses collections privées. 

site de l'auteure

célia coëtte

Née à Versailles.Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Née en 1988 Célia Coëtte est diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2016 (atelier Dominique Gauthier) avec les félicitations du jury (exposition Felicita 17). Elle travaille actuellement au Houloc, à Aubervilliers. Tournée principalement vers la sculpture et l’installation, sa pratique évoque des rituels vernaculaires tels que la danse, la fête et le carnaval, dans une économie de formes. 
Elle a participé au 63e salon de Montrouge en 2018, est régulièrement invitée à des expositions collectives à Paris comme "Pororoca"  à la galerie Laure Roynette ou "System Failures" à la galerie PCP. Elle a travaillé avec plusieurs collectifs de curateurs tels que le collectif Empreinte, Mathilde Expose ou le collectif Embrayage. Elle a également réalisé plusieurs résidences notamment au sein de l’agence d’architecture l’Escaut à Bruxelles en 2019. Sa pratique se tourne de plus en plus souvent vers des collaborations, telles que pour l’exposition "Bad’in Twerk" avec Patricia Badin ou le café collective pour sa performance « J’ai mangé tous mes souvenirs ».

site de l'auteure

césar bardoux

Né à Paris.Vit à Pantin et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Né en 1991, César Bardoux est diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2017. Il développe depuis une pratique parallèle entre modélisation 3D et peinture à l’huile. Son approche plastique est intrinsèquement liée à ses expérimentations numériques se servant de la peinture pour incarner et éveiller ses sculptures virtuelles. César Bardoux cultive une approche aux airs transhumanistes. Il questionne la représentation de la nature par la machine : une réponse poétique à une société hyper-moderne, où l’homme semble dépendant du numérique. Il a participé à plusieurs expositions dans des institutions publiques notamment à la Collection Yvon Lambert à Avignon en 2018 et au musée Cognacq-Jay à Paris, mais aussi dans des galeries en France et à l’international, comme à la galerie Da End, Bertrand Grimont, Chapelle XIV à la Galerie Eigen Art en Allemagne et Capkuwait au Koweit.

site de l'auteur 

flavie l.t

Née à Paris.Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Elle développe un travail protéiforme, autour de la photographie, de la sculpture et de l’installation. Elle conçoit des objets et des espaces qui cherchent une synthèse : hors d’âge et hors du temps, dans un langage premier des formes, prêtes à se redéployer. Flavie L.T est diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2014. Elle expose dans des galeries, en centres d’arts mais également dans des espaces publics en France, au Brésil, en Corée et au Japon. En 2016, elle reçoit le soutien de la Fondation Rothschild, institut Alain de Rothschild, la même année, elle est lauréate du prix Premier Regard et présente l’installation "Jardin divers, miroir des sens" avec le soutien de l’entreprise Loxam et la Marbrerie des Yvelines. En 2017, elle participe à l’exposition "Jeune Création 67" à la galerie Thaddaeus Ropac à Pantin. Elle a également réalisé plusieurs résidences, en France (Échangeur22, Villa Belleville, …), en Chine avec le prix Yishu 8, et en Corée.

site de l'auteure

hugo ferretto

Né à Paris. Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Peintre, il travaille actuellement à des sujets comme la lumière, la révélation, l’apparition. L’apparition autant dans le traitement de la surface peinte que dans le sujet choisi. La place que donne la construction du tableau au regardeur à toujours nourri sa recherche. L’idée de la projection dans l’espace du tableau lui est chère. Diplômé l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon en 2018 avec les félicitations du jury, il participe récemment à des expositions collectives à Paris « Mon chien, mon avenir » au Palais des expositions des Beaux Arts, « Et le mystère de la question de la question » sur une invitation de Super F-97 à Lyon et Coucoun X Plosion à la Frappant Galerie de Hambourg.

jean claracq

Né à Bayonne.Vit et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Né en 1991 Jean Claracq est diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2017. Son travail articule une recherche sur le monde contemporain par un dialogue avec l’histoire de l’art. Ses récentes expositions collectives incluent « Propaganda », fondation d’entreprise LVMH, Paris (2020), Sultana (2021), Musée National Eugène Delacroix (2021).

le houloc

Le Houloc a été créé en 2016 par un ensemble d’artistes émergents, désireux de travailler ensemble, de partager recherches et savoirs et de mettre en commun leurs ressources. Installée dans une ancienne menuiserie d’Aubervilliers, l’association regroupe 19 artistes poursuivant chacun·e des pratiques singulières, allant de la sculpture à la photographie en passant par la peinture, l’écriture, ou encore l’installation et la vidéo.

site internet 

lenny rébéré

Né à Lyon. Vit et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Né en 1994 Lenny Rébéré est diplômé des Métiers de la gravure à Estienne en 2013 et obtient un DNSAP aux Beaux-Arts de  Paris en 2018. Il fut lauréat du prix Paris I Panthéon-Sorbonne en 2017 et reçu le premier prix de Dessin contemporain des Beaux-Arts de Paris en 2018. Parallèlement, il est représenté depuis 2015 par la Galerie Isabelle Gounod à Paris, où il présenta en 2021 sa 4e exposition personnelle. Les œuvres de Lenny Rébéré constituent des ouvertures sur un monde contemporain translucide et volatile. Par le dessin sur verre, l’installation ou la vidéo, il sonde les espaces environnants de son quotidien pour relire et replacer l’instantané qui porte suffisamment d’ambiguïté visuelle. Les œuvres se déclinent comme des scènes d’une vie quotidienne et rituelle où la notion du temps est relative, tantôt absente tantôt accélérée, avec des  habitants discrets - dont ceux de l’indifférence et du renoncement social.

site de l'auteur

lise stoufflet

Née à Châtenay-Malabry. Vit à Paris et travaille à l'atelier le Houloc, Aubervilliers.

Elle rentre en 2009 à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris et y passera 5 ans dans l’atelier du peintre Philippe Cognée. Elle poursuit aujourd’hui sa pratique artistique à Aubervilliers où elle a créé et développe avec une quinzaine d’artistes le projet le Houloc ; un atelier partagé et artist-run-space.  

Elle a pu faire découvrir son travail lors de plusieurs expositions personnelles ; comme lors d’un solo show sous le commissariat de Maria-Chiara Vallachi à l’espace Studiolo à Milan en 2019 / « Capillus », 2018, Espace Mutatio à Nantes  / « Les Confidences », 2018, commissariat de Luiza Vanelli-Schmidt, Paris / « Les Barreaux # 3 », 2016, Espace Le Chassis, Paris / « Permesse » en 2015, Galerie Under Constucion, Paris / « Sans chercher l’ataraxie », 2014, Galerie Premier Regard, Paris). Ainsi que d’expositions collectives ; entre autres « I want to feel alive again », 2020, Lyles & King Gallery, New York / « Comme un parfum d’aventure », 2020, sous le commissariat de Matthieu  Lelièvre et Marilou Laneuville au Musée d’Art contemporain de Lyon / « Echappée », 2020, commissariat Elodie Bernard, Galerie La Peau de L’Ours, Bruxelles / «High Voltage », 2020,  Espace Nassima-Landau, Tel Aviv / « Inner Escape », 2020, commissariat Raphaël Isvy, HOFA Galley, London / « Ripe Beings », 2019, White Crypt, Londres / « Feux », 2019, Espace Arondit à Paris / « OFF Art-O-Rama », 2019, avec Le Collective, Marseille / « Novembre à Vitry 2018 » / « 18  x 13 », 2018, Galerie CDLT+, Liège / « Recto/Verso », 2018, Exposition-Vente caritative au profit  du Secours Populaire, Fondation Louis Vuitton à Paris / « Attitudes », 2018, Air Project Gallery à  Genève. / « La Saga », 2018, Double V Gallery, Marseille / « Greffes, Art Club #18 », Villa Medicis  à Rome, Italie / « Un monde in-tranquille », 2017, Centre d’Art contemporain de Meymac. / « The  Smell Of The Moon », 2017, Duo show Lise Stoufflet et Romain Vicari, Galerie Bugada & Cargnel,  Paris / « Peindre, dit-elle (Chap.2) », 2017, sous le commissariat de Julie Crenn, Musée des Beaux arts de Dole.

site de l'auteure

marta budkiewicz

Née en Pologne. Vit à Paris et travaille entre Paris et le Houloc, Aubervilliers.
Diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, en 2004 dans l’atelier de Giuseppe Penone. Musicienne de première formation, dans son travail de plasticienne les thèmes définissent les techniques utilisées, le dessin, la vidéo, le travail sonore, l’installation. Les traces infimes, bruits au seuil du silence sont une base pour interroger le rapport au temps, à la mémoire. Dans sa pratique elle tente de figer ce qui ne peut être saisi que par fragments : les perceptions sensibles, les souvenirs, ces moments fragiles et fugaces qui laissent des traces et font le lien entre la réalité et la mémoire. En 2017 elle présente une exposition individuelle à Progress Gallery, Paris. Elle participe régulièrement à des expositions collectives (Le Houloc, Aubervilliers ; Galerie Bertrand Grimont, Paris). Actuellement en doctorat, sa recherche porte sur des liens entre les traces et empreintes sonores et la persistance dans le temps d’une identité sonore, d’un lieu, d’un moment donné.  
 

site de l'auteure

mathieu roquigny

Né à Rouen. Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Mathieu Roquigny est diplômé de l’institut Saint-Luc à Tournai (Belgique) en section photographie et images animées (2002-2005). Mathieu Roquigny a une pratique pluridisciplinaire orientée autour de la collection, de la banalité et du quotidien. Lauréat du prix Kristal du Salon de Montrouge en 2015 et du prix du public Sciences Po pour l’art contemporain la même année, il a aussi mené différents ateliers (Ville de Cergy, Villa Belleville à Paris, Salon de Montrouge).

site de l'auteur

mathilde geldhof

Née à Reims.Vit et travaille à Evry et au Houloc, Aubervilliers.
Née en 1988, Mathilde Geldhof est diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2014, elle explore les différents usages de la photographie, mêlant des références à l’histoire de l’art à des gestes empruntés aux pratiques sociales du médium. Les images se déploient dans ses œuvres au sein d’objets ou d’installations, interrogeant la dialectique qu’entretient le réel avec la fiction. Elle participe à des expositions ("Paysage français, une aventure photographique" BNF, "Rêvez #2", Collection Lambert…) et programmes de résidence (Pékin, Marseille, Vienne…). Son travail a rejoint les collections du FMAC et du Fonds Estampe et Photographie de la BNF.

site de l'auteure

mélissa boucher

Franco-Bolivienne. Vit au Prè Saint Gervais et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Mélissa Boucher est diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2013 et des Gobelins, l’école de l’image en 2012. Ses images sont une façon de capturer les potentialités narratives de ce qui l’entoure, elles explorent souvent des formes et des notions liées à la représentation de l’intime. Son travail a été exposé dans le cadre de festivals photographiques comme Circulation(s) au 104 à Paris et au MMA de Moscou et les Boutographies au Pavillon Populaire de Montpellier, elle a été invitée à des expositions collectives dans des galeries comme Regard Sud à Lyon, Chez Valentin à Paris et les Bains Douches à Alençon. Elle est lauréate du Prix des amis des Beaux-Arts de Paris en 2012, du festival ManifestO en 2019 et de la bourse Urgence femmes des amies du National Museum of Woman in the Arts en 2020.

site de l'auteure

mikaël monchicourt

Né à Paris. Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Né en 1968, Mikaël Monchicourt est diplômé de la Central Saint Martins School de Londres en 2010 et de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2014. Depuis 2020, il est représenté par la Galerie Isabelle Gounod à Paris. Son travail se compose essentiellement d’images qui naissent au gré d’expérimentations impliquant de nombreux médiums (résines, colles, peintures, acides, etc.). Depuis plusieurs années il développe une réflexion sur les conséquences qu’ont les technologies industrielles sur le corps et son environnement spatial et politique. Depuis 2014 son travail a été présenté dans plusieurs expositions collectives en France, au Royaume-Uni, en Grèce ou au Japon et a rejoint de diverses collections privées.

raphaël tiberghien

Né à Paris.Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Partant d’une pratique de l’écriture, il utilise l’espace de l’exposition pour déployer cette dernière, la prolonger, l’amplifier, et tenter ainsi de dégager d’autres manières de dire ou de percevoir. Il aime à envisager l’art comme une pratique expérimentale au sein de laquelle des formes hétérogènes participent ensemble de la cohérence d’une recherche. Formé à la Slade School of Fine Art de Londres grâce à la bourse d’étude Socrates, et diplômé en 2013 de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury, il participe au 61e Salon de Montrouge et est sélectionné en 2016 pour la bourse Révélations Emerige. Il participe également à des expositions au Frac PACA ou récemment à la Grande Halle de la Villette, ainsi qu’à des lectures ou des performances.

site de l'auteur

romain vicari

Né à Paris.Vit et travaille entre Sao Paulo et le Houloc, Aubervilliers.
Né en 1990, Romain Vicari est diplômé et félicité de l’ENSA Dijon (2012) et l’ENSBA Paris (2014) et lauréat du Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo (2016). Son travail a été présenté dans plusieurs expositions monographiques et collectives, notamment aux Magasins Généraux (Pantin, 2018), aux Ateliers Vortex (Dijon, 2017), au Parc Saint Léger, Centre d’Art Contemporain (Dorne, 2017), à la galerie Bugada & Cargnel (Paris, 2017), à la galerie Air Project (Genève), à la Villa Medicis (Rome, 2017), à la galerie Double V (Marseille, 2017), à l’artist-run-space Sans Titre (2016, Paris), à la galerie Ceysson & Bénétière (Saint Etienne, 2016), à la galerie Jeanroch Dard (Bruxelles, 2015) ou encore à la Friche Belle de Mai (Marseille, 2015) et au CAC La Traverse (Alfortville, 2015). Romain Vicari participe au commissariat du projet réalisé avec Le Collective pendant Art- O-Rama en 2018 et 2019. Il a créé à Aubervilliers le projet « Thundercage », un non-lieu d’exposition à ciel ouvert dans lequel il organise des expositions.

site de l'auteur

ulysse bordarias

Né à Paris.Vit à Paris et travaille au Houloc, Aubervilliers.
Né en 1988, Ulysse Bordarias est diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2014. Ces études se prolongent à la Kunstacademie de Düsseldorf, ainsi qu’au sein du programme de post-diplôme AIMS. Il pratique majoritairement la peinture et le dessin, mais travaille aussi en volume et en photographie. Il s’intéresse aux rapports entre image et poésie, au travail de composition, à l’imaginaire et à la dimension documentaire. 
Il collecte des écritures hétérogènes pour les faire cohabiter, et évoquer les territoires et les corps des êtres qui l’habitent, l’espace du ciel, la géopolitique et ses cartes, les sphères publique et social, ou encore le monde immatériel des ondes et de la technique. Son travail était notamment visible lors d’expositions personnelles et collectives à Saint Ouen (« Aviation : quatre récits », 2018), à Düsseldorf (« Organic Drama », 2019), dans l’atelier collectif le Houloc à Aubervilliers (« Rebelote », 2020), ou à la galerie Valérie Delaunay à Paris (« Tumultes », 2021). 

site de l'auteur

Retour haut de page