Dans le cadre du dispositif « Plan mercredi » du Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports en collaboration avec la Direction des affaires culturelles de la ville de Malakoff. Avec le centre de loisirs Fernand Léger de Malakoff.

L’artiste Anouck Durand-Gasselin a fait découvrir aux enfants sont travail autour des champignons et des spores. À partir de leurs observations faites au microscope, ils ont produit une œuvre collective composée de dessins du monde invisible et volatile que nous respirons : spores de champignons, pollens et microbes.

De retour à l’atelier l’artiste mettra en forme tous ces dessins réalisés pendant les séances en les mélangeant et en les libérant comme dans l'atmosphère en "un nuage de spores". Le dessin final se déploiera sur les murs du centre de loisir Fernand Léger, qui incarneront par leur cadre les limites d'une "zone critique". La zone critique est la mince couche de la planète sur et grâce à laquelle nous vivons car de nombreux écosystèmes imbriqués y fabriquent les conditions favorables à notre existence.

Diaporama

anouck durand-gasselin

Anouck Durand-Gasselin est née en 1975 à Poissy. Elle vit et travaille à Paris en tant que photographe.
L’artiste commence ses recherches dans la forêt avec la cueillette et la marche. Les éléments trouvés (tapis, champignons ou encore récemment bois de cerf) font l’objet d’une attention soutenue et de manipulations variées (moulage en plâtre, sporulation, mise en scène). Ces expérimentations se prolongent en dispositifs de création méthodiques voire scientifiques. L’enjeu est celui de l’image et de l’imaginaire. L’absence, la trace, le manque, le défaut et l’imperfection constituent le champ de son expérience. L’artiste est animée par la recherche de l’invisible et la volonté d’un certain ré-enchantement.

site de l'auteur

Retour haut de page