ateliers pour les 6/12 ans
mercredis 7 et 21 juillet, de 14 h à 16 h

gratuits et sur inscription : jesmaeelipour@ville-malakoff.fr / 01 47 35 96 94

Le temps d’un atelier avec l'artiste Adel Bentounsi, les enfants auront l’opportunité de découvrir l’exposition en cours au centre d’art, en compagnie de l’artiste, ainsi qu’une présentation de son travail. Les enfants sont invités à prendre part à un atelier ludique et à un jeu immersif dans le parc du centre d’art. Ils réaliseront leurs propres pancartes en format miniature (taille d’un post-it). Chacun activera sa pancarte sous forme d’un jeu performance dans le parc de la maison des arts, guidé par l’artiste et les médiatrices. Les dimensions réduites de la pancarte forceront les autres participants à se rapprocher et à entamer, dans la proximité, une discussion. Occasion d'apprendre collectivement ce qu’est une manifestation et à l’un de ses supports : la pancarte. 

Depuis 2019, tous les vendredis, les algériens se réunissent dans la rue pour protester contre le pouvoir en place et les conditions sociales, économiques et culturelles. Ces manifestations se nomment le hirak. Ces évènements ont fortement influencé le travail d’Adel Bentounsi. Par le biais de cet atelier-performance, Adel Bentousni met en lumière les individualités qui constituent les marées humaines des manifestations. Il propose de réfléchir sur la puissance de l’infiniment petit au cœur de la masse. Cet atelier est également l’occasion d’explorer les liens entre artistes et manifestants / manifestations. 

Si vous êtes intéressé·e·s par cet atelier-visite, inscrivez-vous dès maintenant !
 

Diaporama

adel bentounsi

Né en 1982 à Annaba, Algérie. Vit et travaille entre Annaba et Paris.
Après avoir obtenu un BAC artistique à l’École des Beaux-Arts d’Annaba en 2007, Adel Bentounsi fut renvoyé l’année suivante et privé de formation dans toutes les écoles d’art algériennes. En 2013, il intègre l’École Supérieure d’art de Dunkerque qu’il abandonne après une année d’étude. Du dessin à la peinture, de l’image fixe à l’image en mouvement en passant par la performance, l’installation et le graphisme, Adel Bentounsi multiplie l’exploration des formes sensibles. Ses oeuvres explorent la question de l’existence humaine ainsi que l’organisation des sociétés contemporaines. L’artiste considère l’acte artistique comme un acte de résistance, une façon d’être bousculé et de se retenir de tomber, voyant dans l'œuvre d'art un ensemble de débris laissés après un accident. Son œuvre invite à déconstruire les tabous et révéler les contradictions de la société algérienne.
En 2013, il décide de brûler toutes ses peintures, où il performe un autodafé de ses propres œuvres, un moyen de rompre avec sa pratique de la peinture, d’exprimer un refus de la représentation et de l’aspect décoratif du médium.

site de l'artiste

Retour haut de page