Kashink est l'une des rares femmes particulièrement active dans le mouvement street art/graffiti. Atypique, elle porte souvent une moust-ache, elle peint d’immenses personnages protéiformes aux yeux multiples, ou des têtes de mort à la mexicaine, le tout dans un style graphique très coloré, loin des références traditionnelles du graffiti féminin girly. Son travail, qui s’inspire à la fois de ses origines slaves et hispaniques, du Pop Art et de l’illustration narrative, est à la fois très présent dans la rue et dans les galeries où elle expose souvent. Elle est de plus en plus sollicitée pour présenter ses oeuvres à l’étranger (Canada, Etats Unis, Europe) et peindre les murs de villes européennes, notamment Londres, Vienne, Ibiza, Bristol, Madrid, Berlin et Paris où elle vit.

Projets réalisés
mai-juin 2018 : Gymnase Jacques Duclos place de la république, 92240 Malakoff et La ressourcerie 5 rue Raymond Fassin, 92240 Malakoff

kashink

Kashink est née en 1981 en France. Elle vit et travaille à Paris. 
Atypique street artiste portant souvent une moustache dessinée au crayon dès le matin, elle peint d’immenses personnages protéiformes aux yeux multiples, ou des têtes de mort à la mexicaine, le tout dans un style graphique très coloré, loin des références traditionnelles du graffiti féminin. Inspirée par l’art contemporain et l’artisanat, l’artiste s’engage aussi bien dans les causes féministes, que pour le mariage pour tous.

Retour haut de page