Hospitalités, une manifestation d’art contemporain biennale, organisée par le Réseau Tram et réunissant 31 lieux (centres d’arts, musées, écoles d’arts, collectifs d’artistes, fondation, frac…) à travers l’Île-de-France, se tiendra du 25 mai au 6 juillet 2013.
La quatrième édition de cette importante manifestation explorera notamment les questions liées au déplacement, aux territoires et aux réseaux. Elle esquissera aussi une nouvelle cartographie de l’Île-de-France, affirmant ainsi sa dimension métropolitaine. Sept « archipels » associant quatre ou cinq lieux, seront créés afin de construire des programmes d’événements artistiques et culturels inédits, qui se succèderont sur une journée ou un week-end. Sur ces territoires singuliers et provisoires ainsi rendu visibles, chaque « archipel » déclinera le principe d’Hospitalités (qui lie les hôtes accueillants aux hôtes accueillis) dans ce qui relève d’une histoire commune, une histoire à parcourir.
Une importante spécificité en 2013 sera l’intervention des « narrateurs » (artiste, auteur, conteur…). À chaque fois différents, ces narrateurs accompagneront le public et telle une « voix off » élaboreront un récit de l’expérience partagée, aux confins des espaces découverts (qu’ils soient espaces publics, lieux d’expositions, de performances …).

Le déplacement - sa durée, son espace et ses modalités – sera une partie fondamentale du projet. Différents axes et modalités de transport (pistes cyclables, axes historiques ou fluviaux, métro, tram, marche,…) seront utilisés. Au gré des traversées, de la visite d’une exposition à une performance, d’un temps de rencontre avec un artiste à une marche urbaine, le public s’appropriera les transports et les chemins, qui mèneront vers les lieux de Tram.
Aude Cartier et Éric Degoutte, co-présidents de Tram, expliquent : « Avec Hospitalités, pendant 7 week-ends, l’Île-de-France devient un archipel d’archipels. Là où nulle île n’est une île en soi. Le territoire ainsi repensé, il s’agit de jouer de cette nouvelle et provisoire cartographie du proche, du quotidien, bien à l’opposé de quelques grandes croisières alambiquées et éloignées. »
Hospitalités, qui s’ajoute à la programmation en cours de chaque lieu, met en lumière l’actualité riche et variée des arts plastiques en Île-de-France.

 


Samedi 1er et dimanche 2 juin
Archipel n°2 : Cartographie du moindre
Avec les centres d’Art Micro Onde, la Maréchalerie, la Maison des Arts de Malakoff, l’Abbaye de Maubuisson et le Palais de Tokyo
Narrateurs : Dector & Dupuy
Michel Dector et Michel Dupuy s’intéressent aux problématiques de l’itinérance et de l’exploration urbaine. Par une approche poétique et politique du territoire, ils conçoivent des « visites guidées » qui portent un regard décalé sur la ville. Après repérages et enquêtes, ils élaborent des hypothèses, des interprétations, des fictions crédibles qu’ils font vivre par leurs prises de parole. Ils renouvellent notre relation à l’espace public, en marquant une attention soutenue à des éléments dont l’évidence dissuade toute forme de questionnement. Pendant les deux jours de la manifestation,
Dector & Dupuy vont organiser des visites performances, à proximité immédiate des centres d’art mis en réseau et révéler certains détails quasi invisibles pour les situer dans des perspectives inattendues. Le périple s’enrichira alors de l’esquisse d’une nouvelle cartographie, entamée dans ses marges, celle de traces ou d’objets de peu d’importance, une cartographie du moindre.


Pour y participer :
Participation gratuite sur inscription par e-mail
Le nombre de places est limité.
Les participants doivent se munir de leurs titres de transport. Le dispositif est valable sur l’ensemble du réseau métro, RER, bus, tramway et Transilien. En fonction des parcours, il est conseillé de prévoir des chaussures confortables...
Toutes les précisions utiles seront communiquées par e-mail aux participants quelques jours avant.

Retour haut de page