Tout un chacun, ex-lecteur d’Hara-Kiri, lecteur de Libération depuis 1981 et de Charlie Hebdo, a déjà pu prendre la mesure de la radicalité et de l’acidité de l’œuvre du dessinateur satirique Willem (œuvre pour l’ensemble de laquelle son auteur s’est d’ailleurs récemment vu décerner le Grand Prix de la ville d'Angoulême).
En présentant des affiches illustrées par Willem, une série de ses dessins récents, ainsi que l’ensemble des planches originales composant son dernier ouvrage, Dégueulasse, paru au mois de janvier (éditions Les Echappés), la Maison des Arts propose d’apprécier le dernier mouvement de cette œuvre majeure et considérable (plus de soixante livres publiés), manière de mettre à l’honneur le célèbre dessinateur d’origine néerlandaise, habitant de longue date de Malakoff.
En regard des trente-et-une planches chargées d’humour (noir) viennent furtivement se glisser deux vidéos des artistes contemporains Martin Le Chevallier et Martin Sastre.

Scénographie : Grégoire Diehl
Commissaire : Aude Cartier

Retour haut de page