Peintre et sculpteur américain, James Brown est né en 1951 à Los Angeles, il a étudié aux Beaux-Arts de Paris de 1973 à 1975. Il travaille en France jusqu’en 1978, puis s’installe à New York. Depuis 1996, il vit et travaille au Mexique.

La Maison des Arts a présenté l’itinéraire artistique de James Brown au travers de ses dessins. A l’instar de nombreux artistes des années 80, sa recherche s’est tournée vers la figuration. Il s’agit pour lui de retrouver l’origine de la figure en remontant à la ligne, au trait. L’observation d’un réel en perpétuel mouvement l’oriente vers une contestation de toute tendance à l’illustration réaliste. Les figures ouvertes semblent  surgir de la mémoire : aucun modèle ne se fait sentir. L’exploration de la figure développée dans l’espace, insoumise, révèle la manifestation d’une expérience intérieure.
Le minimal et la transparence des dessins, enrichis d’autres matériaux et techniques, stimulent alors l’imagination, engagent la participation de l’ « Autre » à l’œuvre. Le dessin traditionnel se laisse métamorphoser, il devient souple, malléable, libre jusqu’à faire exploser la figure, laissant la place à la couleur, à la matière. Cette nudité, cet amoindrissement du dessin, invite le spectateur au voyage, à la méditation.

Exposition réalisée avec le concours de la Galerie Lelong, Paris.

Diaporama

james brown

Peintre et sculpteur américain, James Brown est né en 1951 à Los Angeles.
Il étudie à l’école supérieur des Beaux-Arts de Paris à partir de 1973. Contre le système d’enseignement, il se rebelle estimant son classicisme excessif et non pertinent. Ses visites au Louvre et au musée des arts africains, l’oriente sur la figure humaine qui devient le sujet principal de ses œuvres. Ses peintures sont semi-figuratives à la fois influencées par l’art primitif et les motifs du modernisme occidental. 

Retour haut de page