Révéler les horizons métaphoriques de Malakoff, conçue par l’architecte de paysage Jacques Deval, cette balade s’inscrit dans l’histoire et la géographie de l’évolution urbaine et des grandes infrastructures de mobilité qui traversent la ville. Marche qui cherche à donner des horizons métaphoriques cardinaux entre Terre&Ciel, perspectives pour vivre de paysage, depuis la petite jusqu'à la grande échelle du Grand Paris pour le territoire de Malakoff.
Pour l’occasion, le centre d'art contemporain de Malakoff et la Société du Grand Paris réactive Yet another hole i didn’t know about /// À la Conquête de la Nouvelle Californie, conçue par Capucine Vever et développée en collaboration avec Valentin Ferré, lors de sa résidence à Malakoff en 2014. L’œuvre s’adresse à un auditeur·rice-marcheur·se, elle consiste en l’écoute épisodique de créations sonores immersives se déclenchant en fonction de sa position géographique. Cette ballade plonge le promeneur dans un voyage imaginaire menant à certaines anciennes carrières du SUD (Malakoff/Clamart/Issy les Moulineaux). Ces dernières sont représentées par les zones blanches sur la carte. Cette expérience, pensée comme une marche verticale, conduit le promeneur dans un voyage par procuration donné au travers de la voix d’un narrateur, de compositions sonores, d’un plan cadastral, qui précise la répartition du plein et du vide dans la ville, et bien évidemment de l’imagination de celui qui expérimente l’œuvre.

déroulé

  • 17h45 : "vivre l'horizon Nord-Sud de Malakoff" - Départ de la balade depuis la résidence Julia Bartet à Paris (Charles Henri Tachon Architecte)
  • Marche à Malakoff sur la coulée verte du sud parisien jusqu'au puit "Fort de vanves" du Grand Paris Express.
  • 19h15 : présentation par la Société du Grand Paris de la ligne 15 et des puits "Fort de Vanves" et "Malleret-Joinville"
  • 19h45 : découverte de la Nuit Blanche 2022 à Malakoff du centre d'art contemporain de Malakoff
  • Marche jusqu'à la gare de Clamart via le puit Mallet-Joinville.
  • 21h15 : "vivre l'horizon Est-Ouest sur Malakoff" - depuis la passerelle bleue du chantier de la gare de Clamart
  • 21h30 : arrivée et découverte d’un ensemble de performances dans le cadre de l’exposition à partir de là au centre d’art contemporain Chanot à Clamart.

Munissez vous d'un smartphone et d'écouteurs. Merci de télécharger l'application YAHIDKA sur vos smartphones en amont de la balade.
Gratuit - Inscription obligatoire : cultureinfo@ville-malakoff.fr

capucine vever

Capucine Vever est née en 1986. Elle vit et travaille à Pantin.
Elle est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Art de Paris Cergy et de l’Université de Cergy-Pontoise. Elle produit depuis 2009 des récits prenant forme au travers de vidéos, d’installations, de créations sonores et de projets éditoriaux. Elle exploite et développe ainsi le potentiel narratif de ces environnements géographiques, sociaux ou culturels. Le réel se mélange ainsi au fictionnel et flurte parfois avec le vraisemblable, la représentation se mêle à l’interprétation, la rumeur à la légende pour produire et ouvrir sur des récits qui sollicitent notre projection mentale. Elle collabore fréquemment avec l’artiste Valentin Ferré et s’investie également au sein d’ultralocal, collectif de jeunes artistes animés par la volonté de proposer des temps de travail collectif afin d’accueillir et déplacer des pratiques artistiques au travers des questions relatives à la production, la mise en exposition et la circulation des œuvres.

site de l'auteur

jacques deval

Jacques Deval est né en 1950. Il vit et travaille à Malakoff. Il est diplômé de l’École Spéciale d’Architecture et de l’Université Paris-Sorbonne en Jardins, Paysages, Territoires. Au-delà de près de cinq décennies dans la fonction publique d’État, terminée comme chargé de mission paysage de 2008 à 2016 où il a dirigé le guide atelier « Paysage » en Île-de-France DRIEA-2011(160 pages), depuis 2017, comme Architecte de paysage, il développe des marches (Malakoff, Séville, Gentilly), est invité pour des conférences (Pavillon de l’Arsenal, Convention européenne du paysage en Turquie), et a dirigé, sur ce sujet, l’ouvrage, Paysage, Art, Métropole Archibooks-2019 (210 pages). En 2019, avec Elisabetta Cereghini, architecte, historienne, paysagiste, il a développé huit marches-alertes « Paysage » (Pierrelaye, l’Haÿ-les -Roses, Jouars-Pontchartrain, Saint-Quentin-en-Yvelines, Chatenay-Malabry, Vitry-sur-Seine, Aubervilliers, Nanterre) avec l’association Les Promenades Urbaines pour la Direction des affaires culturelles d’Île-de-France (publication DRAC-2023).
Sa prochaine conférence sur L’art de la marche est à l’ENS d’architecture de Paris-Belleville, le 20 septembre 2022.
 
site de l’auteur

Retour haut de page