Vous êtes ici :

Accueil > Maison des arts > Archives > 2016 > Une deuxième image

Une deuxième image

Avec : Laetitia Badaut Haussmann, Jérémie Bennequin, Raphaële Bezin, François Bianco, Kyrill Charbonnel, Brice Dellsperger, Tim Eitel, Ken Gonzales-Day, Gianni Motti, Fabrice Samyn, Alexandre Singh.

Commissaires d'exposition : Anaël Pigeat et Renaud Auguste-DormeuilRencontre avec les commissaires de l'exposition le dimanche 20 mars à 15hVisites accompagnées de l'exposition le samedi 26 avril à 15h et 16h30

 

Renaud Auguste-Dormeuil, Sculpture #1, 2016, Courtesy Galerie In Situ - Fabienne Leclerc.

 

Après notre exposition Time Capsule, en 2012 à la Maison des Arts, dans laquelle nous montrions des œuvres qui rassemblaient plusieurs temps dans une même image, nous nous sommes interrogés, en guise de deuxième volet d’un diptyque d’expositions, sur le fait que certains artistes activent plusieurs images dans une même image.

Pour la Deuxième image, nous avons choisi des œuvres où coexistent des images activées et d’autres désactivées. Que signifie l’activation d’une œuvre ? Toute création est-elle une activation ? Quels sont les différents types possibles d’activation ? L’activation d’une œuvre passe-t-elle par la désactivation d’un objet ?

Certaines œuvres semblent pouvoir être activées en fonction de corps qui les parcourent, des yeux qui les regardent, des énergies qui les traversent, des silences qui planent sur elles, en fonction d’une absence, d’un hors-champ, d’un geste de l’artiste ou de la disparition même de cette œuvre. Parfois des images sont activées à l’intérieur d’une œuvre. Toutes donnent à voir une autre image, une deuxième image, visible ou invisible, qui se superpose au réel.

Ces œuvres à réactiver ne sont pas des ready-made, mais plutôt des « anti-ready-made », des objets inutiles activés pour devenir une œuvre. Ce ne sont pas des photographies, qui pourraient pourtant être prises comme l’activation d’un instant. Ce ne sont pas le fruit d’anamorphoses mais l’effet qu’un hors-champ produit sur une image. C’est l’arrivée du réel qui transforme l’art.

Et toute l’exposition pourrait se dessiner comme un mouvement de caméra qui passerait du champ au hors-champ, et du hors-champ au champ. C’est le hors-champ qui déclenche l’image.

 

Commissaires d'exposition : Anaël Pigeat et Renaud Auguste-Dormeuil

Exposition du 19 mars au 8 mai 2016
Rencontre avec les commissaires de l'exposition le dimanche 20 mars à 15h
Visites accompagnées de l'exposition le samedi 26 avril à 15h et 16h30

Haut de page

Maison des Arts de Malakoff
105, avenue du 12 février 1934 - 92240 Malakoff / +33 (0)1 47 35 96 94
mercredi au vendredi 12h-18h samedi et dimanche 14h-18h

Ville de Malakoff